Archive | Georges aime RSS feed for this section

LES MAINS DE THIBAUT

20 Juin

Vous connaissez ces moments où le corps est « cassé », on a mal partout et on sait que seuls une boite de Décontractyl et 48h de sommeil pourraient nous remettre sur pieds?

Avant j’étais coutumière du fait, puis j’ai rencontré Thibaut.

Thibaut est masseur-kinésithérapeute et formé en thérapie manuelle.

Contrairement à un kiné classique, qui va vous éduquer à bien utiliser votre corps pour le remettre en place, Thibaut, lui, travaille pour vous.

Rien qu’au toucher, il détecte ce qui ne va pas (stress, malnutrition, manque de sommeil, etc.), c’est assez impressionnant de voir quelqu’un lire à travers son corps. Une fois qu’il a trouvé la source du problème, il se met au travail. Réflexologie, acupression, méthode de Jones, mobilisation viscérale et articulaire, voici tous les outils qu’il utilise.

Quand il ne s’occupe pas de sa clientèle modeuse parisienne, Thibaut part aux quatre coins du monde s’occuper de sportifs de haut niveau, donc si vous voulez booker un rdv, contactez-le le plus tôt possible par email à thibaut@physiomassage.fr

Bonne journée ensoleillée ; )

Bises!

You know that feeling when your body seems « broken », it aches all over, and you know that only a bottle of Decontractyl and a 48 hours sleep could help you recover?

That was my life before I met Thibaut.

He is a masseur physiotherapist, trained in manual therapy.

Contrary to an ordinary physiotherapist that will teach you exercises to restore normal body fonction, Thibaut works for you.

Just by touching you, he manages to find what’s wrong (stress, malnutrition, sleeping problems, etc.). It’s kind of weird to see someone read through your body. Once he finds the cause of the dysfunction, he starts working. Reflexology, acupressure, Jones method, articular and visceral massages, here are all his tools.

When he’s not in Paris, busy with his fashion industry clients, Thibaut goes around the globe to take care of top athletes, so if you want to book an appointment, do it as early as possible by email at thibaut@physiomassage.fr

A a great day!

Kisses!

JEREMIE KHLAT // Playlist + Adresses

4 Avr

Aujourd’hui, le charmant Jérémie Khlat nous fait cadeau de sa playlist du moment, ainsi que de ses bonnes adresses parisiennes ; )

Ancien Directeur Artistique du Chacha Club, également journaliste pour Jalouse ou encore consultant artistique pour des marques, Jérémie a toujours multiplié les activités.

A présent, ses différentes fonctions s’alimentent entre elles. Il est le Dj résident du Montana, mais aussi au Ritz, au Tigre, au Carmen et un peu partout dans le monde au grè des demandes de ses clients (Kate Moss, qui a fait appel à lui pour son anniversaire, Mick Jagger, Emmanuelle Alt, Quentin Tarantino, Grace Jones, Chanel, Dior, Vivienne Westwood, le Festival de Cannes, le Prix de Flore, Etam after party, etc.). Il est également sound designer du Restaurant de l’Arc et chroniqueur pour L’Officiel, pour qui il décrypte ses nuits de Dj.

Today, the charming Jérémie Khlat gifts us his playlist of the day and his good addresses in Paris.

Previously Artistic Director at the Chacha Club, also journalist for Jalouse, as well as Artistic Consultant for brands, Jérémie has always had many strings to his bow.

Nowadays, his various activities contribute to one another. He’s the resident Dj of Le Montana, but also at The Ritz, at the Tigre, at Carmen and a bit everywhere in the world depending on his clients requests (Kate Moss, who had him Djed for her birthday party, Mick Jagger, Emmanuelle Alt, Quentin Tarantino, Grace Jones, Chanel, Dior, Vivienne Westwood, the Cannes Festival, the Prix de Flore, Etam after party, etc.). He is also sound designer for the L’Arc restaurant and columnist at L’Officiel, for which he sheds light on his nights as a Dj.

  

Here is the playlist of this hyperactive dandy:

Voici la playslist de ce dandy hyperactif:

    

« Still got it » Tyga ft. Drake

« Drake est vraiment la star du moment, chaque track sur lequel il pose sa voix est réussi. Celui-ci a quelques mois, c’est un petit bijou… » « Drake is really today’s hit artist, each track on which he performes is a success. This one is a few months old, it’s a little treasure… »

  

 

« I don’t wanna know » RAC ft. Liz Anjos (Phil Collins cover)

« Je suis fan de Phil Collins depuis petit, peut-être parce que mon père me passait ses cassettes en boucle dans la voiture quand j’étais môme, en tout cas jolie cover du collectif RAC, moment de nostalgie assuré. » « I’ve always been a Phil Collins fan, maybe because my dad had his songs play in a endless loop in his car when I was a kid. It’s a nice cover from the RAC collective, bring on the nostalgia. »

   

« La forêt » Lescop

« Il figure sur la compile Kitsuné Parisien N°2. 2012 et ça ressemble à du Daho.. chapeau. » « It’s on Kitsuné Parisien N°2. 2012 record and it sounds like Daho… great job. »

  

« Mine Games » Rick Ross ft. Kelly Rowland

« Car on aime Rick Ross, peu importe pourquoi. » « Because we love Rick Ross, no matter why. »

    

« I guess i’m floating » M83

« Simple, puissant, sincère, merci M83. » « Simple, powerful, sincere, thanks M83. »

  

« Sunday girl » Blondie en version française

« Car Blondie qui chante en français « dépêche toi, dépêche toi » c’est juste trop bon! » « Because listening to Blondie singing in French « dépêche toi, dépêche toi » is just so good! »

   

« Dancin’ the night away » Voggue

« C’est disco. Ce morceau n’est qu’amour. » « It’s disco. This track is pure love. »

  

« Ceremony  » New Order

« Ne plus me demander pourquoi, les gens de bons goût le savent… » « Don’t ask me why, good taste people know… »

  

« Nightclubbing » David Bowie & Iggy pop

« Sombre, à l’écoute on a envie de baiser, de se salir, d’être loin de Paris. Brillant. » « It’s dark, when you listen to it you want to have sex, to get dirty, to be away from Paris. Brilliant. »

   

« Devil’s work » Miike snow

« Nouvel album ultra réussi pour le chouchou des New Yorkais. » « The extremely well done new album of New Yorker’s darling. »


  

Ses endroits / His places:

– restaurants :

L’hôtel du nord , 102 quai de Jemmapes, Paris 10e
Le café de Flore, 172 boulevard Saint-Germain, Paris 6e
Le petit Trianon, 80 boulevard Rochechouart, Paris 18e
Robert et Louise, 64 rue Vieille du Temple, Paris 3e
Pères et Filles, 8 rue de Seine, Paris 6e
Délices de Buci (le meilleur traiteur chinois du 6e), 14 rue de Buci, Paris 6e
Le Mansart, 1 rue Mansart, Paris 9e
Le marché des enfants rouges, 39 rue de Bretagne Paris 3e

– bars / clubs :

Le Montana, 28 rue Saint-Benoit, Paris 6e
Le Tigre, 5, rue Molière, Paris 1er
Le Carmen, 34 rue Duperré, Paris 9e
Le Bar du Marché, 75 rue de Seine, Paris 6e

– magasins/ shops :

French Trotters, 116 rue Vieille du Temple, Paris 3e
APC, 45 rue madame, Paris 6e
Dior, 25 rue Royale, Paris 8e
Bon Marché, 24 rue de Sèvres, Paris 7e
Celine, 16 rue de Grenelle, Paris 6e

– et aussi… and also...

Les Archives de la Presse, 51 rue de Archives, Paris 3e, « car tu peux trouver des vieilles couvertures assez magiques d’un Vogue d’il y a 20 ans par exemple. » « because you can find there old great covers of a 20 years old Vogue for instance. ».
Le picard de la rue du Dragon « où j’achète mes gaufres pour le matin. » « where I buy my waffles for the breakfast »
L’Ecume des Pages, 174 boulevard Saint-Germain, Paris 6e, « et ses romans qu’on achète même tard le soir boulevard Saint-Germain juste à côté du Flore » « and its novels that you can get late at night on boulevard Saint-Germain, just right next to the Flore. »
L’UGC d’Odéon, 124 Boulevard Saint-Germain, Paris 6e
Le jardin du Luxembourg, Paris 5e

  

Merci Jérémie!

www.jeremiekhlat.com

HELMUT NEWTON @ Grand Palais

25 Mar

Depuis ce weekend et jusqu’au 17 juin, Le Grand Palais expose le travail d’Helmut Newton.

Dans les années 1960, le style provocateur d’Helmut Newton révolutionne la photographie de mode alors qu’il travaille notamment pour les magazines Elle et Vogue à Paris.

L’exposition réunit plus de deux cents photos sélectionnées par Jude Newton, son épouse pendant près de soixante ans, devenue elle même photographe sous le pseudonyme d’Alice Springs. Vous y verrez également un extrait du film qu’elle a réalisé : Helmut by June. C’est la première grande rétrospective du travail d’Helmut Newton, allez-y!!

Since this weekend, and until June 17th, Le Grand Palais showcases the work of Helmut Newton.

In the 60’s, the provocative style of Helmut Newton revolutionizes fashion photography, while working for magazines such as Elle and Vogue in Paris.

The exhibition gathers more than two hundred pictures picked by Jude Newton, his wife for almost sixty years, who became a photographer as well, under the name of Alice Springs. You’ll see also an extract of a movie she did : Helmut by June. It’s the first major retrospective of Helmut Newton’s work, go and see it!!

« Une bonne photographie de mode doit ressembler à tout sauf à une photographie de mode. A un portrait, à une photo souvenir, à un cliché de paparazzi. »

« The perfect fashion photography should look like a portrait, a souvenir shot, a paparazzi shot — anything but a fashion photograph »

Du 24 mars au 17 juin 2012 : Tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 22h. Fermé le 1er mai

Plein tarif : 11 euros – Tarif réduit : 8 euros

March 24 – June 17 2012: Open everyday, except Tuesdays, from 10 a.m. to 10 p.m. Closed on 1 May. 

Entrance fee: 11 euros – Reduced rate: 8 euros

  
    
 

Quenotte ♥

23 Mar

Hier, j’ai rencontré les créatrices de la marque Quenotte.

J’aime tellement ce qu’elles font que mon rêve serait d’avoir leurs collections à ma taille.

Yesterday, I met the designers of the brand Quenotte.

I love so much what they do that I dream to have their collections in my size.

Ce chemisier par exemple est une merveille, je le veux!

This shirt for instance is a treasure, I want it!

Ces vêtements sont des madeleines qui nous rappellent notre enfance, modernisés avec des imprimés forts, des couleurs, et des détails de coupe que l’on a pas l’habitude de voir sur des enfants.

Like Proust’s madeleine, those clothes remind us of our childhood, but are modernized thanks to strong prints, colors and cut details that are not conventionally used for kids.

Pour la petite histoire, Marie-Laure et Agathe se connaissent depuis l’adolescence, l’une était DA en agence de pub, l’autre faisait du marketing dans la mode, et il y a deux ans, elles décident de créer une marque pour enfant parisienne et d’influence vintage.

Marie-Laure and Agathe know each other since their teenage years. One was the artistic director of an advertising agency, the other was doing marketing in fashion. Two years ago, they decided to launch their own Parisian vintage-inspired label for kids.

Elles s’inspirent de vêtements que la mère de Marie-Laure garde depuis toujours, de photos anciennes, de vieux films, et elles actualisent le tout en reprenant des détails de la mode adulte d’aujourd’hui.

They take inspiration from clothes that Marie-Laure’s mother have been keeping from time immemorial, old pictures and movies, and give them a modern twist by adding details of today’s adult fashion.

L’été dernier, elles présentent leur première collection au salon Playtime et sont immédiatement repérées par un bureau de presse.

Last summer, they presented their first collection at Playtime tradeshow in Paris and immediately got noticed by a press agency.

Leur 2eme collection leur vaut le prix « Coup de Coeur » du magazine MILK.

Their second collection made them win a prize from MILK magazine.

Aujourd’hui, on parle de Quenotte partout dans la presse (L’Officiel, Elle, Grazia, Le Figaro, Dolittle, Milk) et elles sont vendues en ligne sur petitHOOD et Les petites indécises, en attendant d’avoir leur propre e-shop dès la rentrée!

Today, Quenotte is everywhere in the press (L’Officiel, Elle, Grazia, Le Figaro, Dolittle, Milk) and the collection is sold online on petitHOOD and Les petites indécises, awaiting the launch of their own e-shop in September!

      
 Les blogs qui les inspirent / Blogs that inspire them:
        

papier maché

 whats up kids

Mum is Geek

Ma chère enfance

     

Leurs boutiques enfants préférées à Paris/ Their favorite kids stores in Paris:

    

 Little French Trotters, 28 rue de Charonne, Paris 11e

Bonton, 5 Boulevard des Filles du Calvaire, Paris 3e

Maralex, 1 rue de la Pompe, Paris 16e

             

LOVE THIS GIRL

27 Fév

INSPIRATION// GIOVANNA BATTAGLIA
                         
Ancienne mannequin pour Dolce&Gabbana, rédactrice de l’Uomo Vogue et styliste freelance, elle est probablement la plus élégante et féminine des it-girls.
Former model for Dolce&Gabbana, fashion editor for l’Uomo Vogue and freelance stylist, she’s probably the most elegant and feminine of all it-girls.
 

Peu maquillée, cheveux coiffés négligemment, sa force est de savoir combiner les matières, les imprimés et les couleurs comme personne.  Taille, hanches et jambes interminables toujours mis en valeur, accessoires et talons parfaitement choisis, si un lookbook entier lui était dédié, je le regarderais tous les soirs avant de m’endormir ; )

Lightly made up, hair carelessly done, her strength is to know how to mix and match fabrics, prints and color like nobody else. Waistline, hips and her amazingly long legs always emphasised, accessories and heels perfectly chosen, if an entire lookbook was dedicated to her, I would look at it every night before going to bed ; )

 
 

BonjourBonjour Rasmus

16 Jan

Connu pour avoir lancé les fêtes à Bagatelle et pour organiser, l’hiver, les fêtes au Cirque Bonheur, Rasmus nous donne quelques unes de ses bonnes adresses parisiennes et retrace son parcours:

De mère danoise et de père français, j’ai grandi entre les deux pays avec un cursus secondaire en Italie, en internat au Collège du Monde de l’Adriatique. A l’issue de cela, je suis venu à Paris faire Sciences Po. Puis, j’ai évolué quelques années dans le milieu des start-ups internet, où j’ai passé 1an et demi à Stockholm. A la fin de cet eldorado, je suis rentré dans le rang et ai rejoint Booz & Co, un société américaine, pour faire du conseil en stratégie d’entreprises pour des grands groupes. Un job qui m’a fait voyager partout en Europe et avec lequel j’ai passé six mois en Arabie Saoudite pour un client. Après deux ans chez Booz, j’ai fait un MBA à l’INSEAD de Fontainebleau, ce qui m’a valu un job chez l’Oréal au marketing international. J’étais en charge de développement de nouveaux produits pour Cacharel et Guy Laroche. J’y ai notamment lancé le parfum « Amor pour Homme ».

Ne me sentant pas très à l’aise dans le monde corporate, à 30 ans j’ai décidé de tout lâcher pour monter ma boite d’événementiel, Hmm!. Une société qui marche plutôt bien et qui organise des petits et gros événements pour des clients principalement dans l’industrie du luxe (LVMH, l’Oréal, PPR ou le groupe Richemont). L’agence édite également le site saywho.fr qui couvre les principales fêtes et événements du Paris mondain. En parallèle, avec Olivier van Temsche, mon colocataire de l’époque, j’ai lancé les fêtes à Bagatelle qui m’ont valu une certaine notoriété. Depuis un an, l’hiver, nous organisons également les fêtes du Cirque Bonheur, où nous invitons les meilleurs DJs house européens.

Décris-moi ton activité actuelle?

Tout cela me prend pas mal de temps, mais mon occupation principale aujourd’hui est le lancement de BonjourBonjour, une application smartphone qui permettra aux membres de l’application de se rencontrer là où ils sont. Avec la fonctionnalité GPS de ton smartphone, tu détectes les autres membres dans un rayon prédéfini et tu peux commencer à interagir avec eux. Une sorte de brise glace mobile qui est une extension naturelle de ce que je fais déjà en organisant des fêtes et en y présentant mes amis les uns aux autres…

Quelles sont les rencontres qui ont changé ta vie?

Quand tu as des affaires de nuit, tu as la chance de rencontrer des gens incroyables de milieux très différents. Qu’ils soient artistes, businessmen ou simplement bons vivants. Ceci dit, je pense que c’est en habitant avec Olivier van Temsche qui faisait des affaires en s’amusant que j’ai appris qu’on pouvait bien gagner sans vie sans devoir s’autoflageller tous les jours… Irina Volkonskii est également une artiste qui m’a beaucoup appris à attraper la vie du bon côté. Elle a suivi ses envies, ses instincts sans trop se soucier du qu’en dira-t’on et cela lui a permis d’avoir une vie très riche.

Comment te vois-tu dans 10 ans?

Père de famille, heureux de vivre avec des activités qui vont continuer à me stimuler autant que celles que je mène aujourd’hui. J’espère que j’aurai toujours la chance de pouvoir m’entourer de gens aussi passionnants qu’aujourd’hui.

Quelles sont tes adresses préférées à Paris?

Un restau: KuniToraya 2, rue Villedo, Paris 1er. Un franco-japonais inspiré où je vais souvent…
Un magasin mode homme: Melinda Gloss, rue Saintonge, Paris 3e
Des bars: Le Prescription, Paris 6e, et le Bar du Meurice, Paris 1er
Des clubs: le Cirque Bonheur, Paris 8e et le Raspoutine, Paris 8e
Un hôtel: à cette époque de l’année, les Airelles à Courchevel…

—–

Known for having launched the Bagatelle parties and for organizing, during winter, parties at Cirque Bonheur, Rasmus gives us some of his good addresses in Paris and tells how he got there:

My mom is Danish and my father is French so I lived between two countries. I went to high school in a boarding school in Italy called Collège du Monde de l’Adriatique. After that, I went to Paris to do Science Po. Then I developed my career within internet startups for few years, spending 1 1/2 year in Stockholm. After this Eldorado, I entered into the ranks and joined Booz & Co, an American company, as a business strategy consultant for big companies. This job made me travel all around Europe, and for 6 months in Saudi Arabia for a client. After two years at Booz, I did an MBA at INSEAD in Fontainebleau, which got me a job an international marketing position at L’Oréal. I was in charge of developing new products for Cacharel and Guy Laroche. For instance, I launched « Amor pour Homme » perfume.

As I wasn’t feeling at ease in the corporate world, when I turned 30 I decided to drop it all and run my own event business, Hmm!. We’re doing pretty well organizing small and bigger events for luxury companies (LVMH, l’Oréal, PPR or Richemont group). We also edit saywho.fr which covers most of Paris socialite parties and events. Besides, I launched, with my former roomate Olivier van Temsche, the Bagatelle parties which made me me enjoy a certain celebrity. For a year now, we are also organizing, during winter, parties at Le Cirque Bonheur, where we invite the best European house DJs.

What are you on to now?

All this takes a lot of my time, but my main activity right now is the launch of BonjourBonjour, a smartphone application that will allow its members to meet wherever they are. Thanks to the GPS on your smartphone you can see if other members are located in a predefined area and you can start getting in touch with them. A kind of mobile ice-breaker, which actually is nothing more than an extension of what I already do organizing parties and introducing friends to one another…

Who are the people that changed your life?

When you work in the night scene, you have the chance to meet incredible people from all backgrounds. From artists, to businessmen or just life enjoyers. But I think that it’s when I shared an apartment with Olivier van Temsche, who I was seeing having fun while doing business, that I learned that one could earn a living without having to blame himself everyday… Also, Irina Volkonskii is an artist that taught me to look on the bright side of life. She followed her desires, her instincts, without worrying about what others think, which allowed her to have a very rich life.

How do you see yourself in 10 years time?

As a family man, happy to still have as exciting activities as I have now. I hope I’ll still have the chance to have such amazing people around me.

Which are your favorite addresses in Paris?

A restaurant: KuniToraya 2, rue Villedo, Paris 1er. A franco-japanese where I often go to…
A men fashion shop: Melinda Gloss, rue Saintonge, Paris 3e
Bars: Le Prescription, Paris 6e, and the Meurice’s bar, Paris 1er
Clubs: Cirque Bonheur, Paris 8e, and le Raspoutine, Paris 8e
A hotel: At this time of the year, les Airelles at Courchevel…

Time for resolutions!

10 Jan

Il est de tradition de prendre de bonnes résolutions en début d’année… alors allons-y. L’écrire publiquement sur ce blog m’obligera peut-être à m’y tenir plus que d’habitude…Voici trois résolutions pour une année Détox!

It’s time for new resolutions, so let’s get started. Maybe writing them on this blog will push me to stick to them more than usual… Here are three resolutions for a Detox year!

1- Faire du sport. Des pilates plus exactement. J’adore ça, ça détend, améliore la posture, muscle, affine, et rend plus souple. Il faut juste que je trouve le bon endroit… La difficulté c’est que je n’aime pas les salles de sport (trop étranges ces endroits où on fait des choses du domaine de l' »intime », transpirer, positions bizarres, douches, et où personne ne se parle). Il faut que je trouve une petite salle, et près de chez moi, sinon je n’irai jamais. D’ailleurs, si vous avez des adresses à me conseiller dans le 17e sud, n’hésitez pas…

2- Fuir les mauvais plans. Vous voyez ce mec qui drague toutes les filles? Et celui-là sur qui on ne peut jamais compter? Et bien ils sont toujours pour moi! N’importe quelle fille censée prendrait ses jambes à son cou, et moi, bah non, je reste là, intéressée par ces personnalités troubles. Au début c’est drôle, c’est un challenge, mais sur la longueur ça use.. Il va falloir maintenant que je me mette aux garçons « normaux », pour être honnête ça me réjouit autant que d’arrêter les pâtisseries, mais comme pour le régime, le résultat en vaudra la chandelle.

3- Faire le vide! Mes armoires débordent et portant il n’y a que peu de vêtements que j’aime porter. Il est temps de faire le tri. Je pense qu’au moins la moitié de mes affaires doivent partir. Peut-être que je ferai une braderie chez moi, sinon je mettrai tout sur Vestiaire de Copines.

Et vous, quelles sont vos résolutions cette année?

1- Do sport. Pilates, to be precise. I love it, it relaxes me, corrects the posture, strengthens, slims down, and makes the body more flexible. I just have to find the right place to do it… What’s complicated is that I don’t like gym clubs (so weird those places where you do ‘-« intimate » things like sweating, doing odd positions, showering, while nobody speaks to each other). I have to find a gym that is quite small, and next to my place, otherwise I will never go. So if you’ve got addresses to recommend in the south of the 17th district, let me know…

2- Get away from half-assed relationships. You see that guy that flirts with all the girls? And that one who you can never rely on? They are for me! ANy girl would take to her heels and run away, but me no.. I’m in, interested by those shady personalities. At first it’s intriguing and challenging, but then it tires me… I will now have to go for « normal » guys, and to be honest, it sounds as fun as to stop eating pastries, but as for a diet, the result will be worth it.

3- Have a clear out. My closets cannot close anymore, yet there are only few things that I like to wear. It’s time to get rid of things. I think that at least half of my wardrobe have to go. Maybe I’ll organize a clearance sale at my place, or I’ll put everything on Vestiaire de Copines.

And, what are your new year’s resolutions?